exercice arpège guitare fingerstyle #2

A lire également

2 Commentaires

  1. C’est vrai que dans la guitare les deux mains font des choses très différentes ! (j’ai tendance à l’oublier, je joue du piano 😅)
    C’est intéressant de faire le parallèle avec le piano. Les deux mains ont accès aux mêmes notes (plus ou moins), mais pourtant il faut souvent jouer différemment la main droite (mélodie) et gauche (accompagnement). Je me demande si la coordination est plus difficile si on fait deux choses complètements différentes avec ses mains (guitare), ou des choses très similaires mais différentes (piano).

    1. Certes les mains font des choses différentes, mais elles sont synchronisées. Objectivement, la coordination n’est pas plus difficile, elle est juste moins travaillée par les guitaristes. Pour un guitariste, à première vue, la main gauche (celle sur le manche) est la plus importante, et donc celle sur laquelle il faut passer le plus de temps. D’ailleurs, lorsqu’on regarde un guitariste joué, à part pour les joueurs de flamenco, on s’attache le plus souvent à ce que fait la main gauche. Et c’est la, la source de bien des problèmes. Si la main droite (coté caisse) n’est pas suffisamment travaillée, cela génère des tensions qui se reportent sur la main gauche (coté manche). On a donc un jeu approximatif, peu de son, peu ou pas de nuances et une mauvaise synchronisation. Et contrairement au piano ou travailler la main droite peut probablement se faire mélodiquement, à la guitare ce n’est pas le cas. D’ou un certain manque de motivation des guitaristes à travailler la main droite. Et c’est la, tout l’objet de cette série d’articles, rendre le travail de la main droite plus ludique 🙂

Laisser un commentaire