Aller au contenu

Progressez-vous à votre plein potentiel ?

Classé dans la catégorie articles, et Conseils

Vous avez du temps, alors vous prenez votre guitare.

Vous commencez à jouer pour vous échauffer.

Puis vous enchaînez mécaniquement quelques exercices pour travailler la technique.

Le métronome au taquet vous répétez en boucle une phrase, un riff ou un exercice afin de corriger des points techniques.

Top ! 

Vous êtes super organisé et êtes sûr de tout faire pour progresser efficacement.

Mais voilà, malgré vos efforts, certains points techniques ne passent toujours pas.

Un doigt à la main gauche qui ne se place pas comme vous le souhaitez, une vélocité qui ne vient pas, des tensions dans les épaules, etc …

Vous sentez que quelque chose vous freine. 

Mais quoi ?

Alors vous sautez sur YouTube et vous cherchez la solution.

Des centaines de tutos vous expliquent comment faire, alors vous abandonnez certains exercices au profit de nouveaux.

Y-a-t-il pour autant du changement ?

Assurément non !

Pourtant vous choisissez avec soin les tutos que vous appliquez.

Alors posez vous la question, 

Êtes vous un musicien concentré ?

Par concentré, j’entends le fait de travailler son instrument en pleine conscience.

L’esprit est profondément attaché à un point technique précis, il ne vagabonde pas.

Si vous avez par exemple décidé d’améliorer la souplesse de votre main droite, vous focalisez votre attention sur la sensation de détente de la main droite, les tensions dans les épaules ou la souplesse de votre annulaire toujours un peu à la traîne.

Vous prenez ainsi pleinement conscience de ce que vous faites.

De fait, vous pouvez en temps réel analyser ce qui se passe et corriger.

Ainsi, vous obtenez deux choses essentiels pour progresser: 

un feedback instantané, puisque vous pourrez par exemple dans le cas du travail de main droite constater l’effet de la détente des muscles sur la vélocité et la précision,

– une façon de travailler qui ancre profondément les gestes dans la mémoire à long terme, les rendant ainsi automatiques plus rapidement.

Travailler son instrument en étant concentré permet de réellement progresser très rapidement.

Beaucoup plus que sur un travail purement machinal, ou l’on répète en boucle sans réfléchir et légèrement distrait.

Il y a dans cette dernière approche autant de chances d’y arriver que de jouer à un jeu de hasard. 

Mais qui sait, à force la chance pour vous aider !

Vous en remettre à la chance, est-ce que cela vous semble raisonnable ?

Avez-vous réellement des années à perdre sans vraiment progresser ?

Ok, le temps est aussi un facteur. 

Mais en travaillant concentré sa guitare, on peut drastiquement réduire ce temps et en profiter pour faire de la musique.

Faire de la musique, c’est ça l’essence même ! Non ? 

Pour être vraiment efficace, il est donc impératif de pouvoir se focaliser en pleine conscience sur le point technique que vous souhaitez maîtriser.

Cependant, le travail concentré, en pleine conscience demande de l’entraînement.

Et forcément, cela ne fonctionne pas du premier coup.

Et puis c’est épuisant au début.

L’esprit vagabonde à la première difficulté !

On se met à penser à toute sorte de choses, la discussion avec un collègue, le dernier post facebook, le repas chez mémé qui à mal tourné, etc …

Pourquoi ?

2 raisons simples.

La première est que pour la plupart d’entre nous, notre capacité de concentration est fragmentée.

La seconde est que l’attention dirigée est une denrée limitée. 

Notre stock s’épuise au fil de la journée, et vient à manquer lorsque nous en avons réellement besoin. 

Mais alors, quelle est la solution ?

En identifiant ce qui est essentiel, il est alors possible de réduire les moments inopportuns ou nous puisons dans notre réservoir de concentration.

Ces actions vous sont-elles familières ?

  • Sauter sur votre téléphone au moindre signe d’ennui pour y lire les derniers postes de votre réseau social préféré,
  • consulter de manière compulsive votre boîte de réception pour n’y trouver finalement qu’un message promotionnel,
  • flâner sur YouTube pour y dénicher le dernier tuto que vous n’allez probablement pas suivre, etc …

Si si, je vous assure, toutes ces actions requièrent de l’attention dirigée, et cela puise dans votre stock, inutilement !

Et c’est là qu’un choix judicieux doit intervenir !

Alors, de quelle manière préférez-vous dépenser votre stock d’attention dirigée ?

La première bonne nouvelle est que dans une certaine mesure, l’attention peut se recharger !

Une balade en forêt, un moment de contemplation, un moment de détente, cuisiner, jouer avec ses enfants, etc …

La seconde bonne nouvelle est que la capacité attentionnelle augmente avec l’entraînement.

Ainsi plus vous pratiquez concentré et en pleine conscience, plus votre capacité augmente.

Pour être efficace, il faut comprendre.

Bien comprendre les mécanismes de la concentration afin de progresser efficacement à la guitare est alors essentiel sinon primordial. 

L’ouvrage Deep Work de Cal Newport, que j’ai résumé dans l’article La concentration #1, est une bible pour qui souhaite apprendre à travailler concentré.

Ne vous privez pas d’une telle lecture, et pour gagner du temps, lisez mon résumé.

La concentration #1 – Résumé du livre Deep Work – première partie

La première partie est en ligne, la seconde est à venir prochainement.

Bonne guitare à tous,

Sébastien,

Un guitariste concentré !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Soyer le premier à commenter

    Laisser un commentaire